Karine-Le-Marchand-sera-de-retour-dans-la-saison-10-de-L-Amour-est-dans-le-pre exact1024x768 l
the-voice-1473860437
jury-top-chef-5-logo 4577872
unnamed
Camera Cafe
fais-pas-ci-fais-pas-ca
Harry-Sebastien-Folin-joue-avec-les-mots portrait w532
ob 8d432c prodiges-preview-2300
ob 4c41ba 0226011c07069128-photo-pgm-hp-m6-logo
cover generationquoi
Vendredi-tout-est-permis
img02

Résultats du 1er appel à projets Formats : le 9 décembre 2016


La Fabrique des Formats a lancé, au nom de l’ensemble des parties prenantes du secteur, un appel à projets Format qui répond à la fois aux besoins du marché français, aux attentes du marché international et aux capacités d’innovation des porteurs de projets français. L'objectif principal : encourager le développement de projets de formats innovants et puissants. Plus d'infos ici

Pour tout renseignement : aap@lafabriquedesformats.fr 

CE QUE "FORMAT" VEUT DIRE

Pour les téléspectateurs comme pour les professionnels, les exemples de formats ne manquent pas. Il sont multiples sur les écrans français comme sur les télévisions du monde entier. Ce qui caractérise le format c'est qu'il est conçu dès l'origine pour être reproductible de saison en saison et exportable sous forme de ready made certes mais surtout sous forme de concept adaptable selon les marchés nationaux. Quand il s'agit de création de fiction ou de documentaire, le format c'est comme une "couche supplémentaire" de création qui lui permet d'être reproductible et exportable.

Et quand on analyse l'univers du format, on constate une extrême diversité et une création puissante, loin des clichés qui associeraient, par un raccourci de langage ou plus souvent une méconnaissance, le format au formatage.

Les formats sont présents dans tous les genres et concernent toutes les formes de création. Ils sont aujourd'hui bien entendu également multi-écrans. Le format a renouvelé profondément l'écriture télévisuelle, en particulier en divertissement et fiction. Il a permis que les programmes télévisuels mobilisent à nouveau des générations plus jeunes qui commençaient à s'éloigner de l'écran de télévision. Ce sont aussi des succès sur les seconds écrans et les réseaux sociaux.

Le marché des formats est un marché nouveau. Il a vraiment explosé il y a dix ans. Et c'est un marché immédiatement international dans la mesure où l'exportation est la clé du format. Sur ce marché : quelques "grands" pays du format comme la Grande Bretagne, les Etats Unis, la Hollande et les pays de l'Europe du Nord et des nouveaux pays du format comme la Turquie et Israël qui montent rapidement en puissance.

Le format a été un des moteurs économiques du développement de grands groupes audiovisuels dans le monde qui sont devenus des entreprises de taille mondiale.

Et la France ? Notre pays est très en retard en matière de formats. Pas en diffusion. Il y a sur les écrans de très nombreux formats, pour la plupart importés et adaptés. La France a une double faiblesse : trop peu de création originale (donc d'exportations et de présence à l'international) et pas assez de dispositif pour financer la R&D en matière de formats. Ainsi, le retard est à la fois professionnel et financier.

Plusieurs raisons expliquent cette situation que nous avons pointée dans le cadre des travaux du Club Galilée. Face à ce constat l'ensemble des parties prenantes (auteurs, producteurs, diffuseurs, distributeurs, organismes de formation...) se sont mobilisées depuis 2013 pour d'abord faire un "état des lieux" et ensuite mettre au point une solution collective.

Cette solution c'est la Fabrique des Formats qui réunit, d'une part, une société de services de veille, de formation et d'expertises pour aider sur le plan professionnel les porteurs de projets de formats et, d'autre part, un fonds d'investissements dédié au financement de la création et du développement de projets de formats made in France.

Accès adhérents

Veuillez entrer votre identifiant pour entrer dans l'espace adhérents de la Fabrique des Formats