Capture d’écran 2020-05-26 à 12.54.30

La création de formats : quelle est la place de la France ? (Étude – 2ème édition)

La deuxième édition de l’étude sur la création de formats et la place de la France met en avant la dynamique dans cette filière stratégique grâce à deux outils, le premier recense tous les lancements de nouveaux formats sur les chaînes françaises (ce qui inclut l’ensemble des chaînes historiques + TNT mais également les catalogues français de Netflix et Amazon), le second observe la tendance sur TF1, France 2 et M6 en matière de divertissement.

Télécharger la présentation de l’étude

Demander le texte complet de l’étude : contact@lafabriquedesformats.fr  

 

Au cours de l’année 2019, 37 nouveaux formats ont été lancés, dont 4 formats de fiction, cela correspond à 19 formats de création française et 18 formats adaptés de marques étrangères. 68% des nouveaux lancements se sont faits en prime time et le nombre moyen d’épisodes diffusés est de 4,5, en sachant que 73% des nouveaux formats lancés en 2019 correspondent à un volume de 6 épisodes maximum (une part importante de nouveaux formats a même connu une seule et unique diffusion). 46% sont produits par des sociétés de production indépendantes. Parmi les lancements, 48% sont des divertissements. M6 et TF1 s’imposent comme les chaînes qui diffusent le plus de formats sur la période étudiée.

 

En ce concerne la création, elle représente 19 nouvelles marques (par exemple La chanson challenge, La lettre ouLe sens de l’effort), produites majoritairement par des sociétés de production indépendantes (53% des nouvelles créations) qui ne sont pas filiale d’un diffuseur ou d’un groupe international. Sur le plan éditorial, les créations reposent en grande partie sur des incarnations fortes (animateurs de la chaîne, célébrités) ou des thématiques connues déjà bien exploitées (la cuisine, l’immobilier…). M6 a mis à l’antenne 10 créations en 2019, 5 sur TF1 et 4 sur France Télévisions (dont 1 format dérivé).

 

Sur le volet des adaptations, TF1 est la chaîne qui adapte le plus de marques étrangères – 8 nouvelles testées sur la période étudiée – suivie par M6 (5 adaptations) et France Télévisions (2 adaptations). 50% des formats adaptés sont produits par des filiales de groupes audiovisuels internationaux, valorisant ainsi un catalogue de marques. Les 18 formats adaptés lancés sur l’année 2019 viennent majoritairement des pays suivants : Royaume Uni (6 formats), Etats Unis (5 formats) et Allemagne (2 formats).

 

Dans un second temps, l’étude s’est portée sur le divertissement et la manière dont il a été programmé en prime time en 2019 sur les 3 principales chaînes historiques : TF1, France 2 et M6. Sur la première chaîne, le divertissement a une place importante, il correspond à 104 soirées de prime et 28 marques diffusées sur la période. 70% des primes de divertissement sont des formats saison avec un grand nombre d’épisodes diffusés à la suite. 82% des primes désignent des programmes déjà diffusés au moins en 2018, 11% de nouveautés (soit 11 soirées inédites et 4 nouvelles marques).

 

Sur France 2, le divertissement occupe 78 soirées et correspond à 35 marques différentes. 53% des primes de divertissement sont des formats non périodiques (plusieurs épisodes diffusés dans l’année mais pas de saison), les formats saison sont moins présents (24% de l’offre). 85% des primes (56 soirées) désignent des programmes déjà diffusés au moins en 2018, 9% de nouveautés (soit 6 soirées inédites et 4 nouvelles marques lancées). Enfin sur M6, le divertissement est un marqueur identitaire fort de la chaîne : 128 soirées dédiées au genre divertissement (28 marques différentes). 69% des primes de divertissement sont des formats saison et 23% des formats non périodiques. 86% des primes (108 soirées) désignent des programmes déjà diffusés au moins en 2018, 13% de nouveautés (soit 15 soirées inédites – 8 nouvelles marques lancées – et un programme dérivé qui a été diffusé sur 2 soirées).

 

Enfin, en matière d’export, K7 Media recense 3 créations françaises dans le Top 100 des formats de flux qui voyagent le plus en 2019 : Fort Boyard (37 ventes), Vendredi tout est permis (26 ventes) et Guess my âge (22 ventes). Au global, il y  a une dizaine de formats de création française actuellement active sur la scène internationale. Nous pouvons également citer Au tableau !!! (7 adaptations), Chéri(e) c’est moi le chef (5 adaptations) Chasseurs d’appart’ (4 adaptations) ou Le grand blind test (3 adaptations).

Tags: No tags

Comments are closed.