Formation aux métiers de la distribution

La professionnalisation du secteur de la distribution de contenus audiovisuels est en marche ! 

Suite à l’étude d’opportunité réalisée par le Club Galilée et le CELSA, la CPNEF de l’audiovisuel a lancé le chantier de création d’un certificat de compétences professionnelles (CCP) intitulé Distribuer des programmes audiovisuels, avec le soutien/la participation de la Fabrique des Formats, de TV France International, du SEDPA et de l’Afdas.

La formation préparant à ce CCP sera finançable dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF). Pour soutenir cette action de formation et contribuer à former les distributeurs français de demain, vous pouvez répondre à un rapide sondage. Ce CCP obtenu par les professionnel·le·s de la distribution audiovisuelle leur permettra de s’adapter à la transformation digitale du secteur et à son internationalisation tant dans l’émergence de nouveaux acteurs mondiaux que dans la circulation des œuvres.

La loi n°2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine reconnaît le rôle du distributeur de programmes audiovisuels dans la chaîne de production et de diffusion et le distingue ainsi du distributeur cinéma, faisant apparaître les spécificités de ce métier directement connecté au marché international et aux transformations impulsées par le numérique, un métier aujourd’hui incontournable.

Selon l’étude du CSA sur le tissu de la production, publiée en juin 2017 (2èmeédition)[1], l’exportation des programmes est devenue le premier relai de croissance du secteur de la production audiovisuelle. L’étude met également en avant la reconfiguration du rôle de distributeur qui se positionne désormais de plus en plus souvent en amont de la chaîne de valeur des projets pour soutenir et accompagner le développement, tant sur le plan éditorial – grâce à son expertise du marché – que financier.

Ainsi, la distribution internationale se développe de plus en plus. De nouveaux acteurs apparaissent, les plateformes digitales en particulier, les négociations de droits deviennent spécifiques, entraînant une augmentation des pôles juridiques et marketing, et le métier se complexifie. Dans cet univers en pleine évolution, des outils de formation adaptés et actualisés doivent être mis à disposition des professionnels.

[1]https://www.csa.fr/Informer/Collections-du-CSA/Thema-Toutes-les-etudes-realisees-ou-co-realisees-par-le-CSA-sur-des-themes-specifiques/Les-etudes-du-CSA/Etude-sur-le-tissu-economique-du-secteur-de-la-production-audiovisuelle-2e-edition

Tags: No tags

Comments are closed.